Retour à l'accueil

Aviation Design

Supermarine

Spitfire Mk IXc

Retour au hangar

 

 

Caractéristiques
  • Envergure : 2,04m
  • Longueur : 1.73m
  • Poids : 10,3kg
  • Moteur : Laser 180
  • Réception : 7 voies
  • Train rétractable
  • Lumière fonctionnelle

 

 



Mise en place des charnières de la porte d'accès au cockpit et découpage des fentes pour le logement des glissières de la verrière.


Une fois les glissières collées, j'ai découpé la porte d'accès. La porte est verrouillée par deux petits aimants.


Les logement des servos de profondeur et de direction se trouvent de caque côté du fuselage, juste derrière le pare feu. Le capot moteur viendra masquer les trous.


Mise en place de la valve de remplissage d'essence.


Montage du support du réservoir d'essence et installation de celui-ci. Les tubes laiton seront accessible depuis le par-feu.


Le reservoir d'air du train et installé en dessus du reservoir d'essence. C'est serré mais ça passe.


La commande du train rentrant.


Collage de l'enpennage horizontal.


Les gouvernes de profondeur prête à être entoilées. L'empennage fixe a été amputée d'une partie qui est collée sur la partie mobile pour obtenir la profondeur du Mark IX.


Collage des charnières.


Le bossage de l'aile, les radiateurs et l'entrée d'air sous le nez sont des pièce en ABS. Ce plastique ne plaisant pas trop question de resistance aux chocs et surtout aux différences de température, je les ai tout simplement utilisé comme moule pour en confectionner de nouvelles pièces en fibre.


Application du démoulant puis fibrage.


24 heure plus tard.


Même chose pour l'entrée d'air.


24 heures plus tard.


L'entrée d'air est collée.


Ainsi que les capotages de canons.


Les stabs.


Le feu arrière de position (fonctionnel).


Les instruments du cockpit


La verrière est posée avec son cadre en alu.


La trappe de remplissage d'air.


La trappe d'accès aux servos d'ailerons.


Le feux gauche de position (fonctionnel).


Lestrappes du train.


LE mât d'antenne.


La jambe de train avec les points de fixation des trappes.


Le feu supérieur de position (fonctionnel).


Mastiquage de l'aile puis vient la pose des rivets, le collage des autocollants alu et le gravage des panneaux sur l'aile


Détail de l'aile après la couche d'aprêt. (J'ai pas compter le nombre de rivêts mais il y en a vraiment beaucoup)
Le dessous de l'aile compte le même nombre de rivêts.
Un travail de fou mais une bonne chose de faite.


Première mise en croix


Le moteur, un Laser 180 (30 ccm 4T)


Pour la peinture, je commence par surligner les contours des panneaux en noir


Une couche de gris clair très fine pour faire apparaître en trensparance les surlignages en noir


Les bandes blanches du débarguement.


Au tour des bandes noires


L'extrados


On continue avec le fuselage



Toutes les cocardes et lettres sont peintes


Les 12 pipes d'échappement sont fonctionnels et sont réalisés en tube inox brasés à l'argent.


Fixation des pipes et détail du raccordement des côtés.
Notez les plaques de plombs pour le centrage.


Détail du coude du pot avec son tube en silicone qui viendra s'emboiter dans le tube de la partie fixe du capot.
Notez les plaques de plombs pour le centrage (700gr en tout avec les plaques fixées dans le capot).


Le raccordement des deux partie ne pose aucun problème.


Le tube en silicone permêt un raccord souple qui ne souffrira pas des vibrations.


Détail de la fixation avant du capot. Une visse percée en son milieu et taraudée M3 viend assurer la fixation du capot

 

Supermarine Spitfire MkIXc

Premières photos extérieure

20 février 2009